Portrait du mois

Guillaume RIVIERE

Responsable sûreté

Carrefour

Peux-tu nous parler de toi ?

Quel est ton périmètre d’activité et quelles sont tes principales missions ?

  • Accompagnement du Directeur Sécurité dans l’animation de l’équipe des responsables sécurité région
  • Dossiers « nationaux » : appel d’offres, plans de prévention, suivi des contrats télésurveillance, intervention sur alarme, transports de fond, gardiennage, vidéoprotection
  • Formations évacuation et incendie : directions régionales et magasins
  • Vidéo protection : suivi déclarations CNIL et demandes d’autorisations Préfecture
  • Définition et suivi des budgets
  • Suivi des commissions de sécurité.

Quel est ton parcours (formation, expériences significatives…) ?

SSIAP. 1, 2 et 3 | Coordination Système Sécurité Incendie.
Dans la sécurité sûreté depuis 18 années :

  • Agent de sécurité SSIAP 1 et 2 pendant 5 ans ;
  • Chef de service SSIAP 3 pendant 3 ans ;
  • Responsable d’exploitation pendant 3 ans ;
  • Responsable Qualité Sécurité et Environnement pendant 5 ans ;
  • Responsable sûreté depuis plus de 2 ans.

Peux-tu nous parler de ta vision concernant :

Les évolutions de notre secteur d’activité

Le contexte actuel a poussé les entreprises à rattraper un certain retard sur leur organisation sûreté sécurité. Certaines entreprises ont pu bénéficier de budgets supplémentaires.
Certain poste de directeur sécurité sûreté ont été créés.
Il y a eu des mises en place de formation sur les risques attentats.
Réflexion des structures publiques et privées sur l’armement des agents de sécurité.

Les opportunités qui s’ouvrent aux jeunes cadres dans le secteur de la sécurité globale et le rôle qu’ils auront à jouer

Des créations de postes dans le monde la sécurité sûreté, au regard du contexte actuel. Les jeunes cadres apporteront leur vision notamment sur les risques liés à la sécurité de l’information (réseaux sociaux) et leur œil « neuf » sur la sécurité privée, notamment au sujet de l’armement des agents de sécurité.

Peux-tu nous parler des outils & innovations que tu utilises au quotidien et dont tu ne pourrais plus te passer :

Des outils que tu utilises au quotidien ?

Outil d’audit dématérialisé.

Des solutions innovantes que tu souhaiterais promouvoir :

  • Solutions anti-drones ;
  • Liasses de billets géolocalisées (vol à main armée).

Peux-tu nous parler du CJCS ?

Comment as-tu découvert le CJCS ? Et pourquoi as-tu souhaité y adhérer ?

  • Via DRH – employeur précédent ;
  • Connaitre et partager avec les autres jeunes cadres du métier, leurs attentes, ambitions, leurs visions et leur secteur d’activité ;
  • Participer à des réunions métiers ;
  • Rencontrer les dirigeants des entreprises de sécurité ;
  • Rencontrer et connaitre les directeurs sécurité.

Quelles sont les sujets d’actualités que tu souhaiterais voir aborder par le CJCS au cours des prochains mois ?

  • Armement des agents de sécurité privés – impact sur les prestataires et les donneurs d’ordre ;
  • Conséquences de l’évolution du Type « M » (sécurité incendie) ;
  • Conséquences financières et opérationnelles des MAC pour les renouvellements cartes professionnelles des agents de sécurité, pour les donneurs d’ordre et les prestataires.

Quelles actions – quels axes de développements voudrais-tu que le CJCS porte au nom des jeunes cadres du secteur ?

Agents de sécurité : mise en place de différents niveaux de CQP au même titre que les SSIAP =>CQP 1 (agent), CQP 2 (chef de poste) et CQP 3 (chef de service sûreté). Cela mettrait en valeur les réelles évolutions des métiers de la sûreté (hors aérop.). Cela permettrait une meilleure lecture des profils et des commandes plus précises pour les clients/ donneurs d’ordre.

Quel est ton message aux membres du CJCS ?

Le monde (donc de la sécurité sûreté également) évolue sans cesse.
Nous devons être une réelle valeur ajoutée à la sécurité publique-privée, avec une vision à plus de 10 ans.Nous connaissons déjà les futurs risques ou évènements majeurs que nous rencontrerons d’ici 2025 :

  • développement des DATA à grande échelle, donc piratage des données ;
  • Intelligence Artificielle prédominante ;
  • industrialisation à grande échelle des drones (50 millions d’ici 2025) ;
  • hyper connectivité des particuliers et des entreprises ; etc.…
2018-03-24T16:58:22+00:00