Portrait du mois

Julia Larue

Responsable régionale Sécurité/Sûreté

DHL Express

Peux-tu nous parler de toi ?

Quel est ton périmètre d’activité et quelles sont tes principales missions ?

Je suis responsable de la mise en oeuvre de la politique de sécurité/sûreté de DHL Express au sein d’une vingtaine de sites opérationnels répartis sur la moitié sud de la France. Je mène des audits et accompagne ces sites dans l’application de mesures correctives. Je suis également en charge de conduire les investigations liées aux incidents de sûreté et les éventuelles enquêtes internes dans une logique de prévention des pertes.

Quel est ton parcours (formation, expériences significatives…) ?

Je suis diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence et de la Sorbonne (spécialité relations internationales). Avant de travailler chez DHL j’ai été consultante en sûreté des entreprises au sein d’un cabinet de conseil parisien. J’ai également vécu une courte expérience en tant que réserviste dans la Marine nationale.

Peux-tu nous parler de ta vision concernant :

Les évolutions de notre secteur d’activité

La sécurité est devenue une évidence dans la plupart des secteurs. Chaque organisme, qu’il soit public ou privé est contraint de sécuriser ses ressources. Néanmoins les décideurs perçoivent encore la sécurité comme une contrainte opérationnelle et financière. Notre défi consiste à trouver les meilleures solutions possibles afin que la sécurité s’intègre dans le quotidien de nos interlocuteurs.

Les opportunités qui s’ouvrent aux jeunes cadres dans le secteur de la sécurité globale et le rôle qu’ils auront à jouer

Le secteur étant en pleine expansion, il est clair que les recruteurs sont à la recherche de nouveaux profils aux compétences de plus en plus variées. Traditionnellement, les postes consacrés à la sécurité dans le privé sont tenus par d’anciens militaires en reconversion. Cette tendance est selon moi de plus en plus remise en cause du fait de l’arrivée sur le marché de jeunes actifs formés aux nouveaux enjeux de sécurité.

Peux-tu nous parler des outils & innovations que tu utilises au quotidien et dont tu ne pourrais plus te passer :

Des outils que tu utilises au quotidien ?

Les publications et le site internet de l’Association pour la protection des marchandises transportées (TAPA). Cette association internationale regroupe les professionnels du transport et promeut les bonnes pratiques face aux menaces criminelles dans le secteur du transport. Les rapports qu’elle propose sont des mines d’informations.

Des solutions innovantes que tu souhaiterais promouvoir :

Plusieurs sites opérationnels de DHL ont été équipés d’un système de vidéosurveillance sophistiqué permettant une lecture automatique des codes barres des colis qui transitent sur les chaînes de tri. Ce système déployé par COGNEX identifie chaque colis avec certitude et contribue à la sécurisation de notre supply chain.

Peux-tu nous parler du CJCS ?

Comment as-tu découvert le CJCS ? Et pourquoi as-tu souhaité y adhérer ?

Un ancien collègue et membre du bureau m’a contactée il y a un an pour me présenter l’association. L’idée de rejoindre un réseau de jeunes professionnels m’a beaucoup plu.

Quelles sont les sujets d’actualités que tu souhaiterais voir aborder par le CJCS au cours des prochains mois ?

Il y en a beaucoup mais la problématique du fait religieux et de la radicalisation en entreprise me parait importante. La gestion de la sécurité des salariés expatriés est également un sujet que je trouve fort intéressant.

Quelles actions – quels axes de développements voudrais-tu que le CJCS porte au nom des jeunes cadres du secteur ?

Selon moi les initiatives les plus importantes ont déjà été lancées : dynamiser le réseau en proposant des soirées networking et des ateliers thématiques. Sinon je pense que le CJCS mérite d’être connu plus largement auprès d’organisations interprofessionnelles telles que le CDSE ou de structures publiques (IHEDN, ANSSI…). Mais je fais entièrement confiance aux membres du bureau pour mener à bien ces différents projets ! J’en profite d’ailleurs pour les remercier de leur investissement.

Quel est ton message aux membres du CJCS ?

La sécurité recouvre une large gamme de métiers diversifiés et adaptés à des secteurs d’activité spécifiques qu’il est parfois difficile d’y voir clair. Le CJCS se propose d’en faire la synthèse en nous permettant de rejoindre un réseau convivial et bienveillant. Il nous appartient donc de dynamiser ce réseau en invitant nos jeunes collègues à y adhérer par exemple. Plus le CJCS sera vivant, au mieux il sera une source d’opportunités ou un accélérateur de carrière pour ses membres.

2018-03-24T16:58:36+00:00